411984819-_yvs3605.jpg_audrey_marcoux
©Photo: Yves Longpré

Les représentantes de l’Université Laval et de l’Université de Montréal sont les seules à avoir eu le dessus sur l’équipe féminine de soccer Vert & Or cette saison. Ces deux universités se retrouvent d’ailleurs en tête de classement devant l’UdeS. Le vendredi  17 octobre, la troupe de Louis Provencher a subi sa troisième défaite cet automne et son deuxième revers contre le Rouge et Or par un score final de 2 à 1. Dimanche dernier à domicile, nos porte-couleurs se sont repris de belle façon et ont complètement dominé les Stingers de Concordia, qui tentent toujours de se tailler une place en séries. Lors de cette rencontre, nos joueuses ont imposé sept buts à leur adversaire et n’en ont accordé qu’un seul.

Le 17 octobre, le Vert & Or était devant une équipe de taille, mais s’est montré à la hauteur face au Rouge et Or. Après la défaite 4 à 1 en début de saison contre cet adversaire, la dernière défaite de 2 à 1 représente donc une belle évolution. L’attaquante Marie-Ève Jacques a marqué le seul but du côté sherbrookois sur un tir de pénalité. L’entraîneur-chef, Louis Provencher, considère que les buts accordés sont le résultat direct de leurs propres erreurs, mais se dit quand même satisfait de la performance de ses joueuses. «Défensivement, nous avons été solides. Offensivement, nous avons par contre eu du mal à créer des opportunités», ajoute-t-il.

Le Vert & Or a connu un gros début de match contre la formation de l’Université Concordia et s’est montré très opportuniste offensivement. À la 30e minute de jeu, le score était déjà de 4 à 0. Les Montréalaises ont été déstabilisées et ne sont jamais vraiment revenues dans le match. L’avance a permis au Vert & Or d’effectuer un bon roulement d’effectif : les joueuses réservistes ont toutes pu voir du terrain tandis que les partantes très sollicitées dernièrement se reposaient un peu. Fidèle à ses habitudes, Marie-Ève Jacques a été la meilleure marqueuse grâce à quatre réussites. Audrey Lagarde, Laurence Dostie Paré et Anne Gauthier-Dussurault ont également trouvé le fond du filet.

Le pilote du Vert & Or est fier de son équipe et du rôle individuel de chacune. Il a particulièrement aimé le travail de Marie-Ève Jacques, qui laisse sa marque match après match sur la feuille de pointage. Il souligne également les efforts de la milieu de terrain Frédérique Surprenant et de la défenseure Audrey Marcoux.

Il reste un dernier week-end d’activité pour le Vert & Or en saison régulière. Les Citadins de l’UQAM et les Patriotes de l’UQTR seront au programme les 24 et 26 octobre à Montréal et à Sherbrooke respectivement.

 

Deuxième victoire de la saison

Après s’être incliné 1 à 3 contre le Rouge et Or de l’Université Laval vendredi, le Vert & Or a remporté sa deuxième victoire de la saison contre les Stingers de l’Université Concordia le dimanche 19 octobre. Le match, disputé à domicile, s’est terminé par un pointage de 3 à 2 en faveur du Vert & Or.

Vendredi soir, les porte-couleurs de l’UdeS ont connu un très bon début de match contre l’équipe de Québec, prenant même l’avantage 1 à 0 à la 20e minute de jeu, grâce à la puissante frappe de David Gauthier-Dussurault. La réplique de l’adversaire a toutefois été rapide et le score à la demie était de 2 à 1 pour la formation adverse. Physiquement, la troupe de David Guicherd n’a pas réussi à reproduire le début du match. L’entraîneur-chef est cependant très content de la progression démontrée par son groupe de joueurs : «Si seulement nous avions pu jouer de cette façon toute l’année», soupire-t-il.

Dimanche, le Vert & Or affrontait les Stingers de l’Université Concordia. La rencontre s’est soldée par un gain de 3 à 2, où tout s’est joué en première moitié de match. C’est aussi un gain qui a  fait du bien à l’équipe», selon Guicherd. Les représentants sherbrookois, qui avaient du mal à trouver le fond du filet en début de saison, ont amorcé la résolution de leurs problèmes offensifs, en marquant pour un 3e match consécutif. Ahmed Ghachem a réussi un doublé, alors qu’Omar Rahmouni a complété le pointage.

L’équipe masculine a encore un dernier week-end et deux parties au programme de sa saison régulière. Le onze sherbrookois sera sur la route le vendredi 24 octobre pour affronter les Citadins de l’UQAM. Quant au dernier match à domicile, il se tiendra le dimanche 26 octobre. Pour l’occasion, les Patriotes de l’UQTR seront nos visiteurs.