Photo ©SportDara
Photo ©SportData

 

Le Rouge et Or a raison des Mustangs de Western dans un match chaudement disputé

QUÉBEC – Malgré le temps frais, le Rouge et Or a eu chaud face aux Mustangs de Western, hier soir, au Stade TELUS-UL, où s’est amorcé le championnat canadien de soccer universitaire féminin.

Tirant de l’arrière par 1-0 et 2-1, les protégées de Helder Duarte ont nivelé les chances l’emportant finalement aux tirs au but.

Avec une minute à faire à la deuxième période de prolongation, Duarte a fait appel à Hélène Moreau. Celle-ci n’a pas déçu et a enfilé l’aiguille faisant 4-3 pour le Rouge et Or dans les tirs.

«Je n’étais pas nerveuse. Je me suis dit que ce n’était pas compliqué, que je n’avais qu’à le mettre dedans. Finalement, je n’ai pas fait grand-chose», a lancé Moreau en toute modestie.

De son côté, Duarte a évidemment tenu de bons mots à l’endroit de Moreau.

«Quand tu dis que tout le monde est important dans une équipe… Puisque Léa Chastenay-Joseph ne voulait pas lancer, nous l’avons sortie au profit d’Hélène.Elle ne joue qu’une minute et enfile le but gagnant. C’est vraiment hot!»

Duarte le savait

Dans les tirs au but, la gardienne Marie-Joëlle Vandal s’est imposée deux fois en cinq occasions. «La semaine dernière, les Mustangs ont dû disputer les tirs au but. Nous avions étudié la bande vidéo et, avant les tirs, nous avons dit à Marie-Joëlle où les filles de Western tireraient. En bout de ligne, elle est partie quatre fois du bon côté et elle a fait deux arrêts. Je ne comprends pas puisque je perds toujours en tirs de barrage. C’est vraiment hot!»

De son côté, Vandal peinait à reprendre son souffle. «Dans les tirs de barrage, il n’y avait pas de plan déterminé en tant que tel. Lorsque ça arrive, je tente seulement de ne pas me donner d’avance.»

Demi-finale

Tirant de l’arrière par 1-0, le Rouge et Or a créé l’égalité à la 88e minute par l’entremise de Joëlle Gosselin. À 2-1 en faveur de Western, Mélissande Guy a remis les pendules à l’heure à la 104e minute. Ce but a provoqué la colère du pilote des finalistes de l’Ontario. Jugeant que la frappe de Guy n’avait pas franchi la ligne des buts, il a jeté son fiel sur les officiels avant d’être expulsé.

Le Rouge et Or disputera la demi-finale aux Cascades de Fraser Valley, ce soir, à 18 h 30.

Retour au bercail pour Sarah Boucher

Après être partie à l’âge de 14 ans pour le centre de haute performance situé à Montréal, Sarah Boucher effectue son retour à Québec.

Malheureusement pour elle et pour les Carabins de Montréal, les Gee Gees d’Ottawa, championnes d’Ontario, l’ont emporté au compte de 2-0.

Malgré tout, Boucher, qui en est à sa troisième classique nationale universitaire, entend profiter de son expérience au maximum.

«Ça fait un bout de temps que j’ai quitté la maison. On s’habitue à Montréal, mais on est toujours un peu fébrile de revenir devant parents et amis. Je veux ainsi leur montrer que je ne suis pas partie sans raison. Je suis allée chercher une formation exceptionnelle», a plaidé celle qui se dirige vers une maîtrise en design urbain.

Au dernier championnat canadien, les Carabins ont pris le deuxième rang derrière les Spartans de Trinity Western. En raison de leur revers d’hier, elles n’aspirent plus qu’au cinquième rang. Elles croiseront d’ailleurs le fer avec les Ridgebacks de l’IUTO ce matin, à 11 h.

source: Simon Cliche | JdeQ | article