L’Impact accède à la finale de la ligue des champions

©Impact de Mtl

L’équipe élimine Alajuelense grâce à deux buts marqués sur la route

ALAJUELA, Costa Rica – L’Impact de Montréal a écrit une autre page d’histoire mardi soir. Le Bleu-blanc-noir s’est incliné 4-2 contre Alajuelense au Costa Rica, mais s’est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions, l’emportant grâce à ses deux buts marqués sur la route suite à une égalité de 4-4 au total des buts. L’Impact est donc devenu la première équipe canadienne et la deuxième de l’histoire de la MLS à atteindre la finale du tournoi.

FAITS SAILLANT DU MATCH

« Nous savions que nous serions en territoire hostile et que nous affronterions une bonne équipe, a affirmé l’entraineur-chef de l’Impact Frank Klopas. Ils ont appliqué beaucoup de pression grâce à des joueurs de qualité et le support de leurs partisans. Nous avons marqué un but très important sur la route. Le but rapide en deuxième demie les a ramenés dans le match. C’était une excellente demi-finale et un moment mémorable pour l’équipe, la ville de Montréal et la MLS. »

« Le pointage final est peu important pour moi, a noté le défenseur Bakary Soumare. C’est le résultat final qui compte. Nous étions ici pour accéder à la finale et nous avons fait le travail. Leur dernier but est survenu parce qu’ils avaient envoyé tous leurs joueurs vers l’avant pour marquer dans les derniers moments. Nous sommes très heureux de nos exploits jusqu’ici et notre but est maintenant de gagner la coupe. »

Tel que prévu, l’Impact a affronté une équipe costaricaine qui a tout donné pour combler le déficit de deux buts suite au match aller au Stade olympique, en plus de jouer devant une foule hostile.

Malgré tout, c’est le onze montréalais qui a eu le plus de possession en début de match. Faisant face à une équipe physique, qui a obtenu quelques occasions de marquer, l’Impact est demeuré calme et a bien réagi défensivement, notamment lorsque le gardien Evan Bush a arrêté un coup franc à la 30e minute.

L’Impact a finalement ouvert la marque à la 42e minute. Sur le flanc droit, Victor Cabrera et Dominic Oduro se sont échangé le ballon, puis Oduro a centré en direction du point de penalty et de Jack McInerney, en pleine course vers l’axe. L’attaquant américain a marqué sur sa première touche ne laissant aucune chance au gardien d’Alajuelense.

« Tu sais que le match sera difficile lorsque tu joues dans un endroit comme ici, a ajouté McInerney. Nous avons de bons éléments offensifs dans cette équipe alors on peut compter sur notre défense pour faire le travail, ce qui nous permet de nous porter à l’attaque et d’avoir de bonnes occasions. »

LDA a créé l’égalité tôt en deuxième demie sur un coup franc de Pablo Gabas, à la 47e minute, qui a frappé la barre transversale avant de franchir la ligne des buts.

Alajuelense a continué d’appliquer de la pression sur l’Impact et malgré quelques bons jeux défensifs, a accordé un deuxième but à Gabas, qui a étiré la jambe pour marquer à la 60e minute, suite à un corner.

L’Impact a ensuite apporté des changements qui ont été payants à la 72e minute. Oduro a effectué un centre au sol pour Patrice Bernier, qui a ensuite remis le ballon à Andrés Romero. Le milieu de terrain argentin a pris son temps pour déjouer la défense et le gardien, avant de marquer au poteau rapproché.

Alajuelense est ensuite parvenu à marquer un troisième but lorsqu’Allen Guevara a dévié un centre à la 79e minute.

Alors que toute l’équipe s’était avancé dans le territoire de l’Impact, Jonathan McDonald a inscrit le quatrième but pour les Costaricains dans les dernières secondes du match, mais l’arbitre a sifflé la fin du match tout de suite après.

L’Impact participera à la finale du tournoi les 22 et 29 avril prochains contre le vainqueur de l’autre demi-finale opposant le club mexicain America et le club du Costa Rica Herediano (0-3). Le match retour de la finale sera disputé au Stade olympique.

Entre-temps, l’Impact s’envolera pour Houston demain en vue de son prochain match de saison régulière contre le Dynamo, ce samedi au BBVA Compass, à 20h30 HAE (TVA Sports, TSN Radio 690). La fin de semaine suivante, l’Impact aura la visite du Chicago Fire pour le match d’ouverture au Stade Saputo à 15h. Les billets pour ce match sont disponibles via ticketmaster.ca

STATISTIQUES DU MATCH

ALIGNEMENTS

MTL: G – Evan Bush; D – Dony Toia, Laurent Ciman, Bakary Soumare, Victor Cabrera; M – Calum Mallace, Nigel Reo-Coker; Dilly Duka (Andrés Romero 61′), Ignacio Piatti, Dominic Oduro (Maxim Tissot 82′); A – Jack McInerney (Patrice Bernier 70′)

Substituts non utilisés: G-John Smits; D-Hassoun Camara, Wandrille Lefèvre; A-Anthony Jackson-Hamel

LDA: G – Dexter Lewis; D-Johnny Acosta, Kenner Gutierrez, Porfirio Lopez; M-Ariel Rodriguez (Allen Guevara 68′), Diego Calvo (Jose Ortiz 59′), Johan Venegas, Pablo Gabas, Ronald Matarrita; A-Armando Alonso (Alvaro Sanchez 81′), Jonathan McDonald

Substituts non utilisés: Alfonso Quesada, Elias Palma, Jose Salvatierra, Osvaldo Rodriguez

BUTS
MTL – McInerney (Oduro, Piatti) 42′
LDA – Gabas 47′
LDA – Gabas (Ortiz, Rodriguez) 60′
MTL – Romero (Bernier, Oduro) 72′
LDA – Guevara (Alonso) 79′
LDA – McDonald (Venegas) 90+3′

AVERTISSEMENTS
LDA – McDonald 19′
MTL – Bush 33′
MTL – Oduro 43′
MTL – McInerney 70′
LDA – Gabas 70′

Partager

PinIt