France-Allemagne
Montréal
À quelques minutes du 1/4 de finale opposant l’Allemagne et la France, Infosoccer a voulu confronter un journaliste sportif de chaque pays dans cette bataille germano-française. Pour L’Allemagne Philip Harmeling de Le Footeur sera notre invité. Citoyen allemand (« Deutschland, Deutschland! »), résidant au Québec, spécialiste du soccer européen notamment de la BundesLiga. Pour défendre Les Bleues, il ne nous a pas fallu aller trop loin dans les bureaux. En tant que français (« Allez Les Bleues! »), j’ai moi même voulu me confronter à mon confrère. Cinq questions ont été posées à nos deux représentants. Le match a déjà commencé sur Infosoccer. 

Face à Face franco-allemand.

1. Je suppose que tu vas me dire que ton pays va sortir vainqueur de ce duel de voisins? Mais Pourquoi penses tu qu’il va gagner ? Sur quel score?

PH: Bien sur, je souhaite plus que tout que l’Allemagne gagne, il y a ce coté en moi qui veut que son pays natal gagne, ce qui est tout a fait normal. L’Allemagne avec la France et la Suède font parties des pays qui ont implantés le foot féminin en Europe et lorsque qu’un pays comme l’Allemagne met beaucoup d’argent et de temps pour créer une ligue compétitive avec des infrastructures majeures au même niveau que du coté masculin, on veut les voir gagner. Je crois que tout effort mérite d’être récompensé et les joueuses allemands sont excellentes, je vois bien un 2-0 ou 3-1, un match avec beaucoup d’attaque et de contre-attaque.

GLL: Et comment ! L’équipe de France est peut être celle qui a le plus progressé ces cinq dernières années. Elles sont troisième mondial au classement FIFA juste derrière les États-Unis et…l’Allemagne. Elle ne partent pas favorites. Ça tombe bien en France c’est bizarre mais on gère mal ce statut de favori en général. Nous avons plutôt un esprit rebel, David contre Goliath, nous adorons les causes perdues et puis « Impossible n’est pas Français ». Allez je dis 2-1.

« Louisa Nécib: une vraie leader sur le terrain »

2. Si tu pouvais choisir une joueuse de l’équipe adverse pour qu’elle joue dans l’équipe de ton pays qui choisirais tu et pourquoi?

PH:  Louisa Necib sans aucune hésitation, elle est une vraie leader sur le terrain et elle mène super bien le jeu. J’aime ce type de joueuse qui prend des décisions et qui peut être décisive a tout moment. Elle a une expérience que très peu de joueuses vont avoir dans une carrière mais c’est surtout son calme sur le terrain qui me fascine.

GLL: Sans hésitation Nadine Angerer. Vous avez vu son palmarès!? Non elle, c’est la classe mondiale des gardiennes! Ballon d’or féminin 2013 devant Wambach et Marta What else ? En France on a une bonne gardienne avec Sarah Bouhaddi mais Angerer a l’assurance et le charisme en plus.

3. Ta finale idéale ça serait quoi ? pour quelles raisons ?

PH:  Depuis quelques années, ça semble être la mode d’avoir une équipe allemande en finale ou au moins espérer voir la Nationalmannschaft en finale mais pour le foot féminin, une finale Allemagne-États-Unis ou encore France-Allemagne. Pourquoi? Pour la simple raison que nous pourrions assister à une finale avec au moins 2 des 3 meilleurs pays de foot au monde, et sa n’a pas de prix.

GLL: France-Brésil ou France-États Unis pour deux raisons différentes. En général au foot en France après les Bleus/es on supporte le Brésil. C’est souvent comme ça. Malheureusement elles sont déjà éliminées. Pareil pour les américaines, si elles gagnent leur 1/4 et la France aussi elles se rencontreraient en demi-finale. Disons un France-Canada.

« La France veut un premier trophée »

4. France-Allemagne, Allemagne-France c’est une longue histoire « d’amour ». T’as remarqué que cette année on a un revanche féminine, du 1/4 de finale masculin de 2014 au même stade de la compétition. En fait France-Allemagne c’est un peu le couple inséparable ? Crois tu qu’il y a un esprit de revanche de part et d’autre?

PH: C’est vrai que la France et l’Allemagne se rencontre encore mais cette fois du coté féminin et pour être franc, je ne crois pas que le mot revanche est dans la tête des deux équipes. La France veut un premier trophée mais surtout démontrer au monde entier sa force et sa puissance dans le foot féminin alors que les allemandes veulent plutôt confirmer leur domination sur le foot mondial. La philosophie des équipes masculines et féminines peuvent être très semblable par contre.

GLL: En effet nos deux pays sont régulièrement opposés dans les compétitions internationales. Je ne sais pas si du côté allemand il y aura un esprit de revanche mais je pense que côté français l’élimination de 2014 au Brésil va trotter dans leurs têtes un tout petit peu. J’espère que ça leur donnera la force pour aller chercher la victoire.

5. Si ton pays perd aujourd’hui, tu supporterais qui ensuite et pourquoi?

PH: J’aimerais bien que la France se rendent jusqu’au bout. Les françaises le méritent énormément avec tout le travail accompli autant en Ligue qu’avec la sélection. Sinon l’Angleterre si elle bat le Canada mais je reste sur le point que je désire une équipe européenne comme champion. Sinon il y va de soi que j’espère voir le Canada en finale à la maison devant leurs fans.

GLL: Je vis au Canada donc disons le Canada car j’espère que les joueuses recevront une grande fête partout dans le pays. Ça serait vraiment beau à vivre. Sinon l’Allemagne, elles jouent vraiment bien et ça serait encore une fois méritée pour cette belle équipe.

Question Bonus pour Philip Harmeling

6. Penses tu qu’ Angela Merkel se deplacera si l’Allemagne va en finale et gagne ? Ça serait un beau clin d’oeil non? Le pays vainqueur de la coupe du monde, dirigé par une femme what else?

PH: Angela Merkel se déplace toujours pour ce type d’événement, malgré son agenda bien remplit, elle trouvera certainement le temps de se rendre à Vancouver si les allemandes se rendent en finale. Il ne faut pas oublier qu’elle est une grande fan du ballon rond et se présente toujours lors des grands rendez-vous. Mais certainement que sa confirmerait bien des choses, surtout une domination allemande autant chez les hommes que chez les femmes mais comme tu mentionne un pays vainqueur avec comme dirigeante une femme. Rien de mieux!

Merci à Philip Hamerling de s’être prêté au jeu. Si vous êtes fan du soccer allemand c’est la personne à suivre au Canada en terme de Fussball.

Bon match !

Montréal, Grégory LOUIS-LOUISY