Cameraman

Un nouveau record a été établi lors de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. En effet, les audiences télévisuelles ont atteint des niveaux sans précédent aux États-Unis et au Japon, clôturant en beauté un mois de football au Canada qui a démontré l’intérêt grandissant que suscitent le football féminin et en particulier sa compétition phare.

Aux États-Unis, une audience moyenne de 25,4 millions de téléspectateurs a été enregistrée par la FOX lors du match opposant la sélection américaine au Japon (5-2), soit la meilleure audience télévisuelle jamais enregistrée pour un match de football diffusé en direct sur une chaîne américaine. Au niveau national, ces chiffres dépassent même ceux enregistrés lors du match entre les États-Unis et le Portugal dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Et au niveau mondial, aucune finale féminine n’avait réuni à ce jour autant de téléspectateurs, même celle de 1999. Toujours aux États-Unis, ces audiences sont également plus élevées que celles enregistrées lors de chacun des six matches de la finale NBA.La chaîne américaine en langue espagnole Telemundo a attiré 1,3 million de téléspectateurs, soit le chiffre le plus important jamais enregistré pour un match de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ sur une chaîne de ce type.

Le diffuseur japonais Fuji TV a lui attiré en moyenne 11,6 millions de téléspectateurs lors de la finale, une augmentation impressionnante par rapport à la finale de l’édition 2011 au terme de laquelle les Japonaises avaient pourtant été sacrées championnes du monde.

source: FIFA.com