1033092-iker-casillas

C’est un Iker Casillas émotif qui a tourné la page sur 25 ans avec Real Madrid, dimanche, promettant de ne pas décevoir ses nouveaux partisans au Portugal.

C’est la gorge nouée et les larmes aux yeux que le gardien a lu une déclaration en conférence de presse, dimanche, au lendemain de l’annonce qu’il se joignait au FC Porto.

«Après 25 ans à défendre les couleurs du meilleur club au monde, le jour difficile est arrivé où je dois dire au revoir à l’institution qui m’a tant donné, a-t-il dit. Merci mille fois, je ne vous oublierai jamais. Peu importe où je serai, je vais continuer de faire entendre le « Hala Madrid! »»

L’athlète de 34 ans s’est joint à l’académie jeunesse de l’équipe à neuf ans, avant d’être ajouté à la première brigade en 1999.

Avec le Madrid, Casillas a notamment remporté trois titres en Ligue des Champions et cinq championnats en Liga. Il a été le capitaine de l’Espagne au Mondial de 2010 et lors de deux Euros, aidant les siens à triompher à chaque fois.

«Je me joins à Porto pour deux raisons, a dit Casillas. La première est l’engouement que son entraîneur et son président m’ont démontré, et la deuxième, ce sont tous les messages de soutien reçus des partisans, ces derniers jours. J’en suis très heureux, et je vais tout faire pour ne pas les décevoir et remporter autant de titres que possible.»

Casillas a peiné à rester le partant depuis que l’ancien entraîneur Jose Mourinho lui a donné un rôle de réserviste, à mi-chemin de la saison 2012-13.

Casillas n’a toutefois jamais parlé en mal de Mourinho et il n’a pas changé son discours, dimanche. Il a remercié tous ceux qui l’ont dirigé, disant qu’il a appris énormément de chacun d’entre eux.

Le gardien a dit au revoir à ses coéquipiers samedi, avant le départ du club vers l’Australie pour y commencer sa préparation pour la prochaine saison, sous les ordres du nouvel entraîneur Rafa Benitez.

Avec Porto, Casillas se joint à une formation qui va jouer en Ligue des Champions et qui voudra aussi détrôner Benfica, en Ligue portugaise.

 

source: Harold Heckle A.P. | Photos: Oscar del Pozo, AP