2015-07-21_GALAXY-BARCELONA_13.v1437546891

A quelques kilomètres d’ Hollywood, au sein du majestueux Rose Bowl de Pasadena (devant presque 93.000 spectateurs), le Barça a lancé sa tournée estivale 15/16. Le triple champion a fait son entrée en lice dans l’International Cup avec un succès,  1-2, acquis sur la pelouse du Los Angeles Galaxy. La domination catalane a été plus importante que ce que peut laisser croire le résultat au tableau d’affichage. Les américains se sont montrés dangereux en fin de rencontre alors que, de l’autre côté, le Barça a inscrit ses premiers buts de la saison par l’intermédiaire de Luis Suarez et Sergi Roberto.

Masip, Douglas, Bartra, Mathieu, Adriano, Busquets, Sergi Roberto, Rakitic, Pedro, Rafinha et Luis Suarez formaient la première équipe alignée par Luis Enrique cette année. Le Barça prit alors le jeu à son compte dès les premières minutes en se montrant menaçant sur ses centres. Le ballon circulait bien et les automatismes étaient déjà là en ce debut de saison 2015/16. Los Galaxy, qui a déjà lancé sa saison officielle depuis quelques temps déjà, défendait en ordre, replié dans son camp.

Luis Suarez, qui retrouvait son ancien coéquipier et ami chez les Reds Devil, Steven Gerrard, était le blaugrana qui allait trouver la faille. Pedro et Rafinha cherchaient le déséquilibre sur les côtés mais une intervention du gardien Rowe évita le pire pour les locaux devant une frappe de lointaine de Sergi Roberto (34ème). Le Barça ne baissa pas les bras et continua à insister. L’honneur du premier but de la saison revint à Luis Suarez qui crucifia Rowe d’un missile juste avant la pause.

De nombreux changements eurent alors lieu et seuls Masip, Douglas , Sergi Roberto et Rafinha gardèrent leur place sur le terrain. C’est d’ailleurs Douglas qui fut tout proche de doubler le score au retour des vestiaires. Le Barça dominait inlassablement les débats et se procurait des occasions. On sentait venir le but lorsque Piqué monta aux avants postes… C’était le prélude du 0-2 de Sergi Roberto qui trouva les filets en force, sans pitié.

Los Ángeles Galaxy n’a pratiquement jamais inquiété Masip (remplacé par José Suarez, plus actif à la 69ème). Menés 0-2, les américains tentèrent de sonner la charge. Le match était ouvert  et les occasions n’allaient pas tarder. Le Barça resta concentré. Sandro tenta sa chance de loin avant que Meyer ne réduise le score sur corner.

Ce premier match aura permis au Barça de se mettre en jambes et d’ouvrir le compteur buts pour faire le plein de confiance.

 

source: FC Barcelone | PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB