2669097_full-lnd

Dans le sillage de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, l’engouement pour le football féminin ne cesse de croître, comme en témoigne le nouveau record d’affluence établi en Angleterre, ou les stades copieusement garnis aux États-Unis.FIFA.com revient sur toute l’action de ces derniers jours dans ces deux pays, ainsi que sur les derniers développements dans le championnat de Norvège, de Suède et de Finlande.

Angleterre : Record battu à Wembley
Pour la première édition de la FA Cup féminine disputée à Wembley, un nouveau record d’affluence a été battu pour un match de clubs en Angleterre, grâce aux 30 710 spectateurs venus assister au dénouement. Chelsea a profité de l’occasion pour remporter le premier trophée de son histoire en football féminin, à l’issue d’une victoire 1:0 sur Notts County. L’internationale de République de Corée Ji Soyun a inscrit le seul but de la partie, sur une passe d’Eniola Aluko, élue joueuse du match.

Chelsea, qui a notamment écarté Arsenal et Manchester City durant son parcours jusqu’en finale, pointe actuellement à la deuxième place du classement, à une longueur du leader. « Je n’ai plus à me cacher à cause de cette étiquette d’entraîneur n’ayant jamais remporté le trophée », confiait la technicienne Emma Hayes au terme de la finale, en référence à la réussite de son homologue masculin José Mourinho. « Je peux maintenant marcher la tête haute de couloir en couloir et passer de vestiaire en vestiaire dans les installations du club. Chelsea est synonyme de victoire. Lors du prochain dîner annuel du club, je vais pouvoir m’asseoir à ma table sans rougir, sans non plus me sentir à l’écart. »

États-Unis : Dunn fait parler la poudre
L’histoire s’est répétée dans la NWSL , avec des affluences toujours aussi fortes et une buteuse toujours en forme. Washington Spirit a conforté sa troisième place grâce à une victoire 3:1, à domicile contre Houston Dash. Crystal Dunn a inscrit le premier triplé de l’histoire de Spirit, accentuant son avance en tête du classement des buteuses. Autre fait notable de cette confrontation, la milieu de terrain américaine du Dash, Carli Lloyd, n’a pas trouvé le chemin des filets pour la première fois depuis la phase de groupes de Canada 2015.

Dans le même temps, Seattle Reign a accru son avance en tête au bénéfice d’un succès 2:1 sur Boston Breakers, dans une rencontre qui s’est jouée à guichets fermés. Même scénario pour Chicago Red Stars sur son terrain, qui a mené deux fois au score avant de concéder le nul àKansas City. Un but de la Colombienne Lady Andrade pour ses grands débuts en NWSL, et un deuxième à la dernière minute d’Elizabeth Eddy ont permis à Western New York Flash de continuer à croire au titre avec une victoire 2:1 à l’extérieur, chez le Sky Blue FC.
Le podium : Seattle Reign (30 points), Chicago Red Stars (27), Washington Spirit (24)

Scandinavie : Les leaders confirment
Peu de changement en tête des divers championnats d’Europe du Nord. En Norvège, le LSK Kvinner, champion en titre, a maintenu son avance de huit points en tête grâce à une victoire 3:1 sur la pelouse de Kolbotn. Son dauphin, Avaldsnes, a éprouvé toutes les peines du monde à prendre le meilleur sur Valerenga loin de ses bases (1:0). En Suède, Rosengard a renoué avec la victoire après trois rencontres sans s’imposer. Rosengard l’a emporté confortablement (4:0) face à l’AIK  avec un doublé de la Suissesse Ramona Bachmann, qui lui permet d’occuper la tête du classement des buteuses, devant la joueuse de Pitea, Pauline Hammarlund. Eskilstuna est relégué à un point du leader après avoir concédé le nul 1:1 à Vittsjo. En Finlande enfin, le leader PK-35 Vantaa est bien placé pour s’adjuger un cinquième titre en six ans après avoir porté son avance en tête du championnat à neuf unités, à la faveur d’un succès 3:0 sur Ilves Tampere.