Retour de stars et remplissage de stades

2666361_full-lnd

Dans le sillage de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, l’engouement pour le football féminin est plus fort que jamais un peu partout dans le monde. FIFA.compasse en revue les championnats des États-Unis, du Japon et d’Angleterre, avec comme thème récurrent l’augmentation du nombre de spectateurs dans les stades et des matches serrés.

États-Unis : Gros matches, grosses affluences
Le retour en action des championnes du monde a comme conséquence notable une augmentation de la fréquentation des stades en NWSL. Tois des quatre matches de la journée se sont déroulés dans des enceintes pleines à craquer. Washington Spirit, Chicago Red Stars et Kansas City, qui recevait Houston Dash, ont ainsi évolué à domicile à guichets fermés. La Ballon d’Or adidas Carli Lloyd a disputé son premier match depuis son triplé inscrit face au Japon en finale de Canada 2015. La milieu de terrain ouvert le score sur coup franc à la demi-heure de jeu pour Kansas City. Dans cette rencontre où étaient présentes sur la pelouse sept joueuses de l’équipe qui vient de remporter la Coupe du Monde, le Dash a finalement obtenu le point du nul en égalisant sur un but contre son camp de Toni Pressley peu après la pause. Kansas n’a donc pas obtenu le succès dont il avait besoin pour grimper à la troisième place du classement.

Parmi les équipes de tête, Washington Spirit est la seule formation à avoir empoché les trois points, grâce à une victoire très convaincante (3:0) sur Seattle Reign. Amanda Da Costa, Christine Nairn et la meilleure buteuse de NWSL Crystal Dunn – qui, à la surprise générale, n’avait pas été convoquée pour Canada 2015 – ont toutes les trois trouvé le chemin des filets. Ailleurs, le leader Chicago a concédé le nul chez lui malgré le fait de compter dans ses rangs quatre stars de la Coupe du Monde, parmi lesquelles les Américaines Lori Chalupny et Shannon Boxx.

Trio de tête : Chicago Red Stars (22 points), Seattle Reign (21), Washington Spirit (20)

Japon : Course serrée et fans mobilisés
Au Japon, la Nadeshiko League connaît elle aussi une augmentation générale des affluences dans les stades, conséquence du joli parcours de la sélection nipponne en Coupe du Monde. Iga FC Kunoichi, l’un des plus petits clubs du championnat, a ainsi accueilli l’INAC Kobe Leonessa et toutes ses stars devant plus de 5 000 spectateurs. Un but dans chaque période a permis aux visiteuses de maintenir leur avance d’un point en tête du classement. Rival de longue date de Kobe, le NTV Beleza a lui aussi empoché les trois points après avoir battu 2:1 à domicile Yunogo Belle. Pendant ce temps, Urawa Red Diamonds a poursuivi sa dégringolade. Les champions en titre ont enregistré une sixième défaite en 14 sorties. Cette fois, c’est Albirex Niigata qui est allé s’imposer à Saitama 1:0.

Trio de tête : INAC Kobe Leonessa (31), NTV Beleza (30), Vegalta Sendai (27)

Angleterre : Chelsea cale
Chelsea a bien involontairement relancé la course au titre en allant s’incliner 4:0 à Sunderland, grâce notamment à un triplé de la jeune attaquante Beth Mead. Dans le même temps, les quatre poursuivants des Blues l’ont emporté. Arsenal s’est imposé 1:0 à Birmingham, tandis que Notts County, quatrième, a pris le dessus sur les championnes en titre de Liverpool (2:1) grâce à un doublé Jess Clark. Manchester City revient à six points du leader après avoir dominé Bristol Academy sur le score de 3:0 grâce notamment à deux buts de Toni Duggan.

Trio de tête : Chelsea (17), Arsenal, Sunderland (15)

Partager

PinIt