2248358_full-lnd

« Franck Ribéry a encore besoin de temps » pour se remettre pleinement d’une blessure à la cheville droite qui prive le Français de jeu depuis plus de cinq mois, a estimé jeudi son coéquipier au Bayern Munich (1re div. allemande) Arjen Robben.

« C’est une période très difficile pour Franck, mais je pense qu’il va revenir au final et c’est ce qui importe. Il doit être affuté et en bonne santé », a déclaré l’attaquant néerlandais, à deux jours du déplacement à Hoffenheim en Championnat.

Ribéry, 32 ans, est absent des terrains depuis le 11 mars et une blessure à la cheville droite sur laquelle a plané le mystère avant de nécessiter une immobilisation, qui a pris fin à la mi-juillet.

Pour Robben, qui a lui-même vécu des blessures récalcitrantes durant sa carrière, l’incertitude est ce qu’il y a « de pire » pour un joueur blessé. « Il vaut mieux se casser une jambe car on sait de quoi on souffre et qu’en trois ou quatre mois on est de retour », a-t-il dit. « Tu veux quelque chose de clair, ce qui n’est pas le cas. C’est donc très frustrant, c’est le plus difficile pour lui. »

Le défenseur David Alaba ne se fait lui « aucun souci » quant à l’avenir de Ribéry avec lequel il s’entend à merveille, dans une interview jeudi au quotidien bavarois TZ.

« Franck est quelqu’un qui est très fort mentalement. C’est pourquoi je ne me fais pas de soucis », assure l’international autrichien. « Il veut revenir le plus vite possible et s’entraîne très dur. On a besoin de lui. Franck peut encore être une pièce importante pour nous. »

Le N.7 français, qui prépare en solo son retour, doit passer un nouvel examen médical en fin de mois « pour voir si la charge de travail peut être augmentée », avait indiqué le directeur sportif Matthias Sammer avant l’ouverture de la saison.

 

Le Hertha peut goûter au rang de leader

2437251_full-lnd

Pour sa première sortie au stade olympique, le Hertha Berlin peut saisir l’occasion du match avancé de la deuxième journée, vendredi (20h30) contre le Werder Brême, pour s’installer seul l’espace d’une soirée dans le fauteuil de leader de la Bundesliga.

Rentré vainqueur d’Augsbourg (0-1), le Hertha peut écrire une page de l’histoire du club en gagnant ses deux premiers matches de la saison, et regarder provisoirement de haut les grosses cylindrées comme le Bayern Munich, Wolfsburg, Dortmund et Schalke. « C’est peut-être beau pour les fans mais cela ne nous préoccupe pas », a insisté l’entraîneur hongrois Pal Dardai, qui estime que la mission « s’annonce sacrément difficile » même s’il a un bon « feeling ».

Le Werder voudra ouvrir son compteur-point, après la claque reçue à domicile (0-3) face à Schalke, pour éviter de s’engluer déjà dans la zone rouge.

Irrésistible à la maison contre Hambourg (5-0), le Bayern de Pep Guardiola met ses ambitions d’un 4e titre de rang à l’épreuve d’un déplacement samedi à Hoffenheim, test à l’extérieur que passeront également Wolfsburg à Cologne, et Dortmund chez le promu Ingolstadt dimanche.

L’international belge Kevin de Bruyne, perle des « Loups » convoitée par Manchester City, sera « prêt » pour le déplacement à Cologne, a confirmé jeudi le directeur sportif Klaus Allofs. Cologne-Wolfsburg marquera aussi un choc entre deux Français: le milieu défensif Josuha Guilavogui (ancien de Saint-Etienne) face au buteur Anthony Modeste (ex-Bordeaux), qui a déjà claqué 4 buts (Coupe et Bundesliga) depuis son arrivée à Cologne en provenance d’Hoffenheim.

Le programme

Vendredi
Hertha Berlin – Werder Brême

Samedi
Schalke – Darmstadt
Hanovre – Leverkusen
Hoffenheim – Bayern Munich
Cologne – Wolfsburg
Eintracht Francfort – Augsbourg
Hambourg – Stuttgart

Dimanche
Ingolstadt – Dortmund
Mönchengladbach – Mayence

 

Photos: ©AFP et ©Getty Images