Alexandra Girouard-Sherbrooke

L’équipe féminine de soccer Vert & Or a fait preuve de patience et d’acharnement sous la pluie battante à Vancouver (Colombie-Britannique) ce soir en première ronde du Championnat universitaire canadien, pour signer une belle et importante victoire de 2-1 en prolongation, face aux Golden Gaels de l’Université Queen’s.

Malgré une domination de 20 à 5 au chapitre des tirs au but en temps régulier, les porte-couleurs de l’Université de Sherbrooke ont tout de même été poussées à la limite par leurs adversaires ontariennes. Il faut dire que celles-ci se sont accrochées tout le match aux prouesses de leur gardienne de but Madison Tyrrell.

Ce sont étonnamment les représentantes de Queen’s, qui ont ouvert la marque dans cette partie à la 59e minute de jeu sur une réussite de Brittany Almeida, et ce,  malgré qu’elles encaissaient fortement le jeu. La réplique du Vert & Or n’a cependant pas mis de temps à survenir, alors que la recrue Gaëlle Duplessis-Lebel trompait deux minutes plus tard la vigilance de Tyrell et créait l’égalité 1-1. Le Vert & Or était toujours dans le coup…

Les conditions climatiques exécrables ont rendu la concrétisation des chances de marquer très difficiles tout au long du match, ce qui n’a pas empêché Ève L’Abbé (5), Audrey Lagarde (4), Christina Arès St-Onge et Anne Gauthier-Dussureault (3) de tirer sans relâche en direction du but adverse.

Relativement peu occupée en temps régulier (bien qu’un peu plus lors des 30 minutes de prolongation), la gardienne de but de l’UdeS, Alexandra Girouard, a sauvé la mise lors des tirs de pénalités. Girouard a effet stoppé trois des six frappes des Golden Gaels, pendant qu’Audrey Lagarde, Marie-Ève Jacques, Amélie Tremblay et Audrey Marcoux marquaient dans le clan du Vert & Or. Marcoux, auteure du but vainqueur et Tremblay, choisie joueuse du match du côté du Vert & Or, ont d’ailleurs été les deux autres héroïnes de la rencontre.

« C’est une belle victoire d’équipe dans des conditions très difficiles, où les filles ont tout de même réussi à très bien jouer au ballon et organiser un bon jeu. On rentre par la grande porte pour la prochaine ronde et ça nous donne un gros capital de confiance. Nos joueuses savent maintenant qu’elles sont du niveau des meilleures équipes canadiennes », jubilait le pilote du Vert & Or, Alfred Picariello.

« C’est du jamais vu pour notre programme, mais aussi une excellente nouvelle pour la conférence du Québec avec les deux équipes classées pour la demi-finale. On a voyagé dans le même avion que le Rouge et Or mardi et les filles se souhaitaient toutes ce genre de scénario », ajoute l’entraîneur recrue.

Les joueuses de l’Université de Sherbrooke accèdent ainsi à la demi-finale du Championnat universitaire canadien de soccer féminin pour la toute première fois dans leur histoire. Elles affronteront ce  samedi 14 novembre à 16 h 30 heure du Pacifique (19 h 30 heure du Québec) les gagnantes du quatrième quart de finale de la première journée de compétition entre la formation locale des Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique et celle des Dinos de l’Université de Calgary.