2743913_full-lnd

Manchester City a fait coup double samedi: sa victoire contre Swansea (2-1) lui permet de reprendre provisoirement la tête du Championnat d’Angleterre à Leicester, tandis que son rival United s’enfonce dans la crise, battu à Bournemouth (2-1) lors de la 16e journée.

Les Citizens totalisent désormais 32 points, ce qui leur permet pour l’instant de devancer, à la différence de buts, les Foxes qui reçoivent Chelsea lundi (20H00 GMT).

Ils comptent trois points d’avance sur ManU, dont la défaite fragilise encore un peu plus la situation de son entraîneur, le Néerlandais Luis van Gaal. Toujours 4es, les Reds sont sous la menace de Tottenham qui reçoit Newcastle dimanche (16h00 GMT).

. City a tremblé
Les Citizens sont allés prendre les trois points de la victoire dans les arrêts de jeu grâce à un but d’Iheanacho qui a involontairement contré un tir de Touré.

Quatre jours après sa 1re place en Ligue des champions acquise contre Mönchengladbach, l’équipe de Manuel Pellegrini a pourtant tremblé et semblé hésitante face aux Gallois de Swansea, pourtant en mauvaise posture, pour la première de l’intérimaire Alan Curtis à la place de Garry Monk, limogé cette semaine. Mais elle a eu le mérite de s’arracher.

Toujours peu rassurants derrière sans Kompany, les Citizens ont également été réalistes devant. En l’absence d’Agüero, Bony a marqué pour la 1re fois depuis mi-octobre en championnat, et pour la seconde cette semaine.

Très sollicité, Hart a toutefois laissé le costume de héros du jour à Touré, qui s’est fait violence quelques secondes seulement après l’égalisation de Gomis.

Avant d’aller à Arsenal dans huit jours, les Citizens, visiblement essoufflés, décrochent donc une victoire qui leur fait du bien, même si c’est seulement la 3e en sept sorties à domicile.

Les Swans, avec Ayew avant-centre, ont eux perdu cinq de leur six derniers matches.

. ManU a craqué
Eliminés de la C1 cette semaine après leur revers à Wolfsburg, les Red Devils s’enfoncent donc un peu plus dans la morosité. Après sa victoire contre Chelsea, Bournemouth, qui porte à quatre matches sa plus longue série d’invincibilité cette saison, n’en demandait pas tant.

Comble du ridicule, le promu a ouvert le score dès la 2e minute sur un corner direct de Stanislas, puis repris l’avantage par King (54) alors que Fellaini avait au préalable inscrit son 1er but en championnat cette saison (24) puisque Martial n’arrive décidément pas à être régulier.

Déjà bien fragilisé, van Gaal, privé de neuf titulaires réguliers, concède sa 3e défaite en championnat et la première en huit rencontres.

Jusque-là son point fort, sa défense, expérimentale avec de jeunes pros et des habituels réservistes, n’a pas permis de ramener de la sérénité dans une équipe qui n’a gagné que trois de ses 12 derniers matches, et aucun lors des cinq derniers.

Si l’austère Néerlandais ne redresse pas la barre rapidement, sa situation pourrait devenir aussi inconfortable que celle de Jose Mourinho à Chelsea (15).

Crystal Palace a surpris
Dans les autres rencontres de l’après-midi, Crystal Palace a déjoué les pronostics à domicile, en infligeant à Southampton son 2e revers à l’extérieur cette saison, grâce à Cabaye (38).

Après avoir dominé les Saints pour la première fois en 13 rencontres, les Eagles rejoignent provisoirement la 5e place de Tottenham avec 26 points. L’équipe de Ronald Koeman, qui n’a elle toujours pas battu un membre du Top 10 cette saison, reste 12e.

Accroché (1-1) à Norwich (16) malgré le 8e but en sept matches de Lukaku, Everton (9) peut regretter ce 3e nul d’affilée qui l’empêche de remonter.

source: FIFA.com