L’équipe nationale féminine du Canada a livré une bonne bataille contre le Brésil, mais s’est inclinée 2:1 devant une foule brésilienne passionnée lors du troisième et dernier match de la phase de groupe du Torneio Internacional de Natal.

Le Brésil a marqué en premier, un but d’Andressa Alves depuis un coup franc tout juste à l’extérieur du rectangle canadien. Le deuxième but du Brésil est arrivé dans la première demie lorsque l’attaquante Marta a été capable d’attirer la défense canadienne hors de sa position, avant d’envoyer le ballon à Débinha qui se trouvait en parfaite position. Le Canada a répondu avec un beau jeu combiné alors que le capitaine Christine Sinclair a profité d’un ballon provenant d’une touche pour faire une passe à Josée Bélanger qui se trouvait tout juste devant le filet adversaire.

Après le match, l’entraîneur-chef John Herdman a continué à vanter les jeunes joueuses qu’il a amenées à ce tournoi et regarde vers le futur avec cette équipe qu’il développe pour les qualifications olympiques de la CONCACAF qui auront lieu en février.

« Je suis vraiment heureux avec certaines parties des performances, a-t-il expliqué. Nous avons amené certaines joueuses dans ce match que nous voulions observer à ce niveau, incluant Faulknor qui vient juste de jouer contre certaines des meilleures attaquantes du monde et qui a bien fait. J’ai eu beaucoup de plaisir à voir Nichelle Prince jouer – elle avait vraiment l’air d’une menace. Janine Beckie a commencé à montrer de la confiance et la connexion avec Sinclair devient de mieux en mieux. Si nous pouvons avoir plus de contrôle dans le centre du milieu de terrain, nous allons être en bonne position. »

Construire une équipe qui amènera le Canada à travers les qualifications et vers une médaille aux Jeux olympiques de Rio 2016 l’été prochain requiert que le personnel d’entraîneurs évalue l’efficacité des tactiques et des jumelages et Herdman n’a pas hésité à souligner là où il reste du travail à faire.

« Notre équipe a montré une véritable résilience dans la deuxième demie, mais nous avons manqué un peu de qualité dans le tiers offensif du milieu. Je crois que nos cinq joueuses à l’avant leur ont donné quelques problèmes et nos quatre joueuses derrière étaient déterminées. Il manquait juste quelque chose dans le milieu. Lorsqu’il y avait de l’espace derrière, elles avaient l’air de le trouver, mais pas nous. »

Avec un mélange de jeunesse et d’expérience dans l’équipe réunie au Brésil, Herdman a eu l’embarras du choix, incluant des joueuses exceptionnelles comme la buteuse de la soirée, Josée Bélanger, qui a joué comme attaquante et arrière pendant le match.

« La beauté avec Josée est qu’elle marque en tant qu’attaquante et lorsque nous voulons cette menace attaquante à l’arrière, elle se dirige comme arrière. Elle donne un peu plus, à l’avant avec notre habileté attaquante, et je crois que c’est ce que cette équipe est en train de devenir – plus flexible. »

Herdman savait que l’équipe brésilienne serait difficile. L’équipe est ensemble depuis janvier et elle a joué cinq matchs internationaux pendant cette période. Sachant que c’est l’équipe à laquelle allait faire face le Canada, il était ravi de voir comment ses jeunes joueuses ont fait devant l’équipe sud-américaine.

« Ce soir, nous avions Matheson sur le banc, Scott sur le banc et pas de Sophie Schmidt, mais nous avions des joueuses que nous pouvions amener dans le match qui pouvait vraiment changer le jeu. C’est ce que nous construisons – un peu plus de profondeur dans cette équipe – et maintenant je peux regarder l’alignement et choisir ma meilleure équipe pour la finale. »

Les regards se tournent maintenant vers le match dimanche, lorsque le Canada obtiendra une nouvelle chance d’affronter le Brésil pendant la finale à l’Arena das Dunas.

« Nous savons que c’était pour être un match difficile, physiquement et mentalement, a affirmé Josée Bélanger. C’était un bon test pour nous. Nous avons eu quelques chances, évidemment que nous aurions aimé gagner, mais nous savons sur quoi travailler pour la finale. C’était un bon début et nous serons prêtes pour le prochain match. »

LIRE LE COMPTE-RENDU DE MATCH : Canada 1:2 Brésil

Entrevue avec Josée Bélanger

source: soccer Canada