CWtwlkRUAAEwZt0.jpg_large

L’équipe nationale féminine du Canada a fait face au Brésil dimanche lors du match final du Torneio Internacional de Natal 2015, mais à la fin, l’équipe hôte l’a emporté.

Janine Beckie du Canada a été la première à trouver le fond du filet, déjouant la gardienne de but brésilienne dans les premières secondes de la deuxième demie. Le Brésil a compté moins d’une minute plus tard, donnant le rythme à la deuxième demie. La défenseure centrale Monica a marqué deux fois avec des coups de têtes à la suite de coups de pied au coin. Pour Beckie, il s’agissait de son troisième but international de sa jeune carrière.

« Je crois que les filles ont tout donné ce soir, a affirmé l’entraîneur-chef John Herdman après le match. Le Brésil avait seulement un peu plus de qualité dans l’attaque. Nous savions qu’avec le Brésil, vous devez vous ouvrir un peu plus pour obtenir quelque chose d’elles et c’est ce que nous avons fait. Il y a eu deux bonnes chances dans la deuxième demie, et si nous avions misé sur elles, la partie aurait pu aller dans une direction totalement différente. »

Le Canada a joué quatre matchs pendant le tournoi des quatre nations, donnant à l’entraîneur Herdman une opportunité d’évaluer plusieurs jeunes joueuses qu’il a réunies en camp en novembre avant la sélection de l’équipe canadienne pour les qualifications olympiques cet hiver.

« Je suis fier des filles. Ça a été un bon quatre semaines, nous avions une différente équipe avec un mélange de joueuses d’expériences et de jeunes joueuses et nous avons appris beaucoup, donc je pense que le futur est prometteur. »

Quatre joueuses canadiennes ont fait leur première apparition dans l’équipe nationale « A » du Canada : Gabrielle Carle (17 ans), Kennedy Faulknor (16 ans), Marie Levasseur (18 ans) et Deanne Rose (16 ans).

Se tournant maintenant vers le parcours du Canada vers les Jeux olympiques de Rio l’été prochain, Herdman a une meilleure idée de ce qu’il recherche comme joueuses et comme équipe.

« Nous allons regarder l’organisation de l’équipe. Certaines des jeunes joueuses ont commencé à gagner en confiance, donc le futur s’orientera à continuer à construire cette confiance autour de joueuses plus expérimentés et nous assurer que nous obtenons du leadership de ce groupe. »

Le prochain tournoi international du Canada sera le tournoi de qualifications olympiques féminines de la CONCACAF qui commence le 11 février. Le Canada a été tiré au sort dans le Groupe B avec Trinité-et-Tobago, le Guatemala et Guyana. En étant dans le Groupe B, le Canada évite des équipes bien classées comme les États-Unis, le Mexique et le Costa Rica, qui se retrouvent dans le Groupe A avec Puerto Rico. Le Groupe B disputera tout le tournoi au BBVA Compass Stadium à Houston, où aura aussi lieu la phase éliminatoire. Deux équipes de la CONCACAF se qualifieront pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

Tout de suite après les qualifications, le Canada se dirigera vers Algarve au Portugal pour la Coupe d’Algarve. Dans le Groupe A, le Canada fera face au Danemark, à l’Islande et à la Belgique. Le Groupe B est composé du Brésil, de la Nouvelle-Zélande, de la Russie et du Portugal.

Alors que le Canada s’apprête à défendre, ou à dépasser, sa médaille de bronze obtenue lors des derniers Jeux olympiques, chaque compétition à venir servira d’entraînement pour que l’équipe livre ses meilleures performances à Rio.

LIRE LE COMPTE-RENDU DE MATCH : Canada 1:3 Brésil

source: Soccer Canada